Danièle Henkel présidera la campagne de dons majeurs

Dévoilement officiel du projet d’Espace danse

Les Grands Ballets Canadiens de Montréal, Tangente, l’École de danse contemporaine de Montréal et l’Agora de la danse sont heureux d’annoncer que Mme Danièle Henkel présidera la campagne de dons majeurs afin de compléter le financement d’Espace danse.

En septembre 2016, ces quatre organismes phares de la danse dont la réputation n’est plus à faire s’installeront dans le Quartier des spectacles à Montréal. Si chacun brille dans son champ d’expertise; ils mettront maintenant leur savoir-faire en commun pour créer un lieu de convergence inégalé au plus grand bénéfice de leur domaine artistique et de la collectivité.

Présente à la conférence de presse, la ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, Mme Hélène David, a salué l’engagement des organismes et de Mme Danièle Henkel : « La conjugaison des efforts des quatre organismes pour orchestrer la campagne de financement dénote leur réelle volonté de voir le projet se réaliser. Je suis par ailleurs ravie que Mme Henkel en assure la présidence. Son énergie contagieuse et sa détermination auront assurément une influence positive. Je souhaite que cette collecte de fonds soit une réussite retentissante afin de donner au milieu de la danse les moyens de ses ambitions et de permettre l’épanouissement du talent des artistes de cette discipline ».

 

Édifice Wilder Espace danse

Lors du dévoilement du projet d’Espace danse, dont la campagne de dons majeurs sera présidée par Madame Danièle Henkel, étaient présents, de gauche à droite, Hélène David, ministre de la Culture et des Communications du Québec, Danièle Henkel, présidente de la campagne de dons majeurs, Manon Gauthier, responsable de la Culture pour la Ville de Montréal, et Alain Dancyger, directeur général des Grands Ballets. 

 

Femme d’affaires reconnue et présidente-fondatrice des Entreprises Danièle Henkel, Mme Henkel est bien connue pour son implication et son travail dans la promotion du mieux-être et de la santé. « C’est avec honneur que j’ai accepté d’agir à titre de Présidente de la campagne de dons majeurs », a déclaré Danièle Henkel. « Étant moi-même une ancienne ballerine, je suis à même de comprendre la nécessité d’investir dans le développement d’un lieu où la danse pourra poursuivre son évolution. » Dans les prochains mois, Mme Henkel dévoilera un cabinet de campagne qu’elle aura mis sur pied afin de déployer les efforts de sensibilisation et de sollicitation pour la campagne.

Représentant un investissement total de 99,2 millions de dollars, le projet a déjà bénéficié de la participation financière du gouvernement du Québec, 66,4 millions de dollars, et de celle du Canada, 7 millions de dollars. La campagne présidée par Mme Henkel visera à amasser les 25,8 millions de dollars nécessaires afin de compléter le financement du projet.

Le gouvernement du Canada a réitéré leur appui pour le projet. « Notre gouvernement est fier d’investir dans des projets d’infrastructure importants, alors que nous mettons l’emphase sur la création d’emplois, la promotion de la croissance et l’édification de collectivités fortes et prospères, partout au Québec et au Canada. Ce nouvel édifice de pointe répondra entre autres aux besoins artistiques des Grands Ballets Canadiens de Montréal, tout en favorisant la réputation croissante de Montréal à titre de centre international axé sur la danse », a noté l’honorable Denis Lebel, ministre de l’Infrastructure, des Collectivités et des Affaires intergouvernementales et ministre de l’Agence de développement économique pour les régions du Québec.

Vitrine inestimable de l’excellence et du talent montréalais, québécois et canadien en danse partout dans le monde, le nouvel Espace danse de l’édifice Wilder viendra renforcer le positionnement de Montréal à titre de leader mondial de création et d’innovation en danse.

Plus qu’un lieu d’entraînement, ce sera un lieu de convergence unique au pays offrant de nombreux services tant aux professionnels qu’au grand public.

En s’installant dans l’édifice Wilder, les organismes pourront bénéficier d’installations à la hauteur de leur renommée et de leurs ambitions. Plus d’espaces, des locaux plus vastes et enfin adaptés à la pratique de la danse, leur permettront d’aspirer à la pleine éclosion de leur discipline ainsi que d’élargir leur offre de service tant auprès des artisans de la danse que de la communauté.

Au nom des quatre partenaires, Alain Dancyger, directeur général des Grands Ballets Canadiens de Montréal a déclaré « L’impact d’Espace danse sur la collectivité sera majeur : à la fois incubateur dynamique de formation et agent de changement social et communautaire, il jouera un rôle d’ambassadeur de premier plan sur la scène internationale et dans le développement du mieux-être des individus par tous les bienfaits que procure la danse ».

À ce sujet, Mme Henkel a ajouté « La contribution des donateurs sera beaucoup plus que l’investissement dans une infrastructure ; elle permettra à ces quatre institutions de continuer à se démarquer, tant au niveau national qu’international, et de poursuivre le positionnement du Québec comme un agent actif dans le développement de ses arts. Mais plus encore, ces investissements permettront de démocratiser la danse, en facilitant son accessibilité et en l’établissant comme l’une de nos plus grandes richesses ».

La vocation holistique d’Espace danse se concrétisera notamment par la présence en ses murs du Centre national de danse thérapie des Grands Ballets Canadiens de Montréal. Lancé en 2013, ce centre est unique sur la scène internationale de par l’intégration de trois fonctions, soit l’offre de service en thérapie par la danse et le mouvement, l’initiation de projets de recherche clinique et la participation au développement du premier programme canadien de formation universitaire de cycle supérieur en danse-thérapie.

Au terme des travaux, dont la gestion est assurée par la Société québécoise des infrastructures, l’édifice Wilder, rénové et agrandi, abritera de plus un restaurant et un café donnant sur la Place des festivals, ainsi qu’un Atrium et plusieurs autres espaces communs. Intégré à une vitrine artistique exceptionnelle où circulent plus de 10 millions de visiteurs en période estivale seulement, l’Espace danse, signé par le consortium d’architectes Lapointe Magne  & Ædifica, sera un bâtiment phare, doté de murs rideaux qui accueilleront des projections extérieures.